De l’intérêt de faire corriger ses textes

Quels que soient votre domaine, votre objectif, le public que vous visez, quand vous écrivez, c’est pour être lu.
Votre idée et votre sujet peuvent être intéressants, excellents, percutants, si leur expression écrite n’est pas parfaite, la valeur aux yeux du lecteur en sera diminuée.

«Le diable est dans les détails». Une formulation bancale, un mot mal choisi, un verbe mal conjugué, un accord oublié, une coquille, une ponctuation mal placée, un paragraphe mal construit, etc. sont autant de «détails» qui nuisent à la fluidité, à la qualité, voire à la compréhension.

La crédibilité d’un écrit et donc de son auteur dépend du contenu, certes, mais aussi de la manière dont il est livré. Il est très facile de perdre un lecteur en cours de route, notamment s’il relève des fautes d’orthographe ou une utilisation approximative du français. C’est humain, on donnera notre confiance à un professionnel si, dès le début, sa présentation et son discours sont irréprochables.

La correction apporte une plus-value certaine à vos écrits.

Je suis journaliste, auteur, enseignant, universitaire… je sais écrire. Pourquoi devrais-je faire appel à un·e correcteur·trice?

Parce que ce n’est pas le même métier et que nous avons étudié et obtenu des diplômes spécifiques à cette discipline.
Nous avons donc les compétences requises.

Parce que nous abordons votre texte avec recul, c’est-à-dire avec un regard neuf et totalement objectif.
Nous exerçons depuis longtemps, confirmant toujours plus notre expertise.

Parce que nous aimons notre métier et que nous visons l’excellence,
pour nous comme pour vous.

Le petit correcteur vous garantit une confidentialité totale.

Références

Fonds national suisse
Assura
Le Temps
LargeNetwork
Credit Suisse
HES-SO
Caritas
Swissquote
Université de Genève

Blog

Sans toujours nous en douter, nous vivons ensemble, aujourd'hui, comme enfants du livre et petits-fils de l'écriture.

Michel Serres
1930-2019

De quelque mot profond tout homme est le disciple.

Victor Hugo
1802-1885

Les petites choses ont leur importance; c'est toujours par elles qu'on se perd.

Dostoïevski
1821-1881